HYDRANET

Water cycle in urban areas

Please note that the english version of this website is still under construction.
For any information request: info@hydratec-software.com

En tant que Maître d'ouvrage, Maître d'œuvre, ou Bureau d'études techniques liés au domaine de l'assainissement, vous voulez :

  • Comprendre le fonctionnement d'un bassin versant, suivre la formation des apports aux réseaux d'assainissement depuis la pluie jusqu'au rejet au cours d'eau, effectuer le diagnostic hydraulique d'un réseau d'assainissement, évaluer les effets des rejets par temps de pluie au milieu naturel,
  • Dimensionner un nouveau réseau d'assainissement,
  • Gérer les flux optimisant l'utilisation des réseaux et minimisant les impacts sur le milieu récepteur.

MODULES D'HYDRANET


  • HYDROLOGIE : prise en compte de tous types de pluie, pluies de projet, pluies réelles mesurées sur un réseau de pluviographes et images radar. Simulation d’apports de temps sec variables dans le temps répartis par secteurs.
  • HYDRAULIQUE : simulations des remous, maillages, mises en charge, débordements, etc.
  • POLLUTION : génération et transport des flux polluants avec prise en compte de la décantation dans les bassins.
  • CONSIGNES de gestion locales et globales : intégration de fonctions de contrôle et de régulation des organes en cours de simulation.

Key points of HYDRANET

De façon générale

  • Un éventail étendu de fonctionnalités regroupées en 4 grands modules : hydrologie, hydraulique, pollution, contrôle et régulation.
  • Convivialité : les objets graphiques font appel à des notions intuitives. L'interface permet de piloter toutes les tâches de façon interactive, conférant à HYDRANET un grand confort d'utilisation.
  • Performance, robustesse : la modélisation hydraulique repose sur les équations de Barré de Saint Venant. Leur résolution, fondée sur des algorithmes implicites, s'appuie sur des techniques de sous-structuration et confère aux calculs rapidité et robustesse.
  • Fiabilité : le moteur de calcul HYDRA est développé et utilisé depuis 20 ans.
  • Logique de schématisation de la structure d'assainissement : distinction entre éléments filaires et organes de contrôle regroupés en stations de gestion.
  • Autonomie : HYDRANET ne requiert aucun composant externe pour fonctionner.

Plus précisément

  • Représentation du réseau par des collecteurs de section standard ou paramétrique, et de nombreux types d'éléments singuliers (apports, maillages, relèvements, conditions limites, ouvrages de déversement fixes ou asservis, stockages…).
  • Mode complexe : il est possible de regrouper au moment de la simulation plusieurs sous-modèles créés séparément.
  • Possibilité de simuler de longues périodes de fonctionnement, et d'enchaîner plusieurs simulations dans le cadre de la mise en œuvre de méthodologies "classes ou chroniques de pluies".
  • Prise en compte de commandes d'asservissement internes ou externes, et de logiques de contrôle.
  • Capacité de communiquer avec de nombreux outils : en entrée (importation de données topologiques depuis un SIG), en cours de simulation (pilotage par des logiciels d'optimisation de la gestion des flux), en sortie (exploitation des résultats par un SIG).

  • Simulation des pluies
  • Restitution des hydrogrammes
  • Exemple de fond de plan